Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Paris'Isa

Tout sur mes 5 mois à Paris...

Le Louvre 2

Vendredi soir, je suis partie pour mes nouvelles aventures… au musée du Louvre. Cette fois, après les antiquités, j’avais décidé de m’attaquer à la peinture. Et c’est parti, en sortant du boulot, je me précipite sous la pyramide de verre et j’attaque le 1er étage : peinture italienne. Et là, c’est le drame : les photos sont interdites dans tout l’étage ! Snif ! Si je ne peux pas mitraillé, ce n’est même pas drôle ! Tant pis… Je vous mettrais des photos venues de l’Internet pour vous montrer. 

Donc bilan sur la peinture italienne : 2/3 des tableaux sur la religion et 1/3 sur la mythologie. Je ne sais pas où ils allaient chercher toutes ces idées originales ! Bon, c’était la mode à l’époque. Je comprends. 

J’ai quand même reconnu quelques grands noms comme Le Caravage, Raphaël, Véronèse sans oublier le grand de Vinci et sa joconde.

 Le Caravage, la diseuse de bonne aventure

 Raphael, Portrait de Castiglione

 De Vinci, La Joconde

Bon, la Joconde, je l’ai vu de loin car il y avait trop de monde devant et je n’avais pas envie de faire du corps à corps avec une horde de japonais. Donc vu qu’elle est minuscule… A peine 77 × 53 cm, autant dire que je n’ai pas vu grand-chose. Mais franchement je me demande bien ce qu’on lui trouve… 

La partie peinture espagnole est très limitée ! Deux El Greco, deux Goya et un Picasso et voilà ! Bof bof ! Enfin, il faut dire qu’après tout ce que j’ai vu en Espagne… 

Après tout ça, je suis passée à la peinture française. Et honnêtement j’ai découvert beaucoup de chose ! Première surprise : M. Antoine-Jean Gros, un peintre français du fin 17ème – début 18ème siècle. Ça fait toujours bizarre de voir son nom marqué en bas d’un tableau !  Gros - Napoléon à l'Eyrau

J’ai pu aussi admiré le célèbre radeau de la méduse de M. Géricault (rien à voir avec les trompettes attention !).

 Géricault - Le radeau de la méduse

J’ai aussi vu Fragonard, Monet, Eugène de Lacroix, Poussin, David… Et après, j’avais faim et mal au pattes et j’ai donc décidé que la peinture de Flandres et hollandaise attendraient mon troisième voyage au Louvre. Point trop n’en faut ! Déjà à peine arrivée à la maison, j’ai déjà oublié la moitié de ce que j’ai vu… Ah la vieillesse ! 

J’ai quand même réussi à refaire toute la partie Egypte avant de trouver la sortie ! Un vrai labyrinthe le Louvre ! 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article